CHEVAUXDECAMARGUE

LE CHEVAL CAMARGUE

Lundi 7 mars 2011 à 10:14

Le foulage des céréales est resté jusqu'en 1880, époque de l'apparition des batteuses mécaniques, la méthode couramment utilisée en Camargue.
Beaucoup de manades de "rosso" existaient pour cette utilisation principalement.

La rodo se composait de 6 paires de chevaux ; la première paire s'appelait les "primadié" : c'était la place la plus dure car les chevaux avançaient dans des gerbes qui étaient debout et ils devaient donc se cabrer pour s'enfoncer dans la paille jusqu'au cou, ce qui leur occasionnait des blessures aux flancs et aux boulets.

Le gardian se tenait au mileu du cercle et tenait dans sa main gauche les longes et dans la droite un baton long et léger.

Le travail était entrecoupé de périodes de repos : la première période de travail durait environ 1h à 1h30, suivi d'un repos puis deux autres périodes de 4h avec une période de repos de 2h.

Ce foulage durait plusieurs semaines, et à la fin de ce travail les chevaux étaient souvent dans un piteux état. 

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://chevauxdecamargue.cowblog.fr/trackback/3091856

 
Créer un podcast